Trip aux iles Lofoten

Jour 9 : Munkebu - Sorvagen


4 Août

Comme hier nous avons fait la moitié du chemin, ce matin c'est grasse matinée ! Réveil à 10h30, on déjeune tranquillement. On laisse nos affaires dans la tente et on part pour la fin de la randonnée. On mangera à notre retour. Enfin... Sans compter les myrtilles que je me tape en chemin ! Il y en a partout  ! Plus mûres que celles d'hier. J'ai bien du me faire une barquette ! Julien préfère chasser la perdrix !

On arrive assez vite aux deux Rorbuers de la randonnée (fermés) autour d'un plan d'eau (potable). Quelques personnes campent ici. On continue l’ascension pour aboutir à 770 mètres. Record battu de 70 m ! Il y a un magnifique panorama à 360° ! On découvre au passage un cinquième lac qui surplombe les autres. On peut même voir le fjord et le lac où on était la veille. En direction du Nord, on voit les chaînes de montagnes à perte de vue, qui s’entremêlent avec les bras de mer. On se rend vraiment compte que les îles Lofoten sont des Montagnes qui sortent de l'eau. C'est très beau.

Panorama Munkebu Munkebu cinq lacs

Entre temps, les nuages sont arrivés ! Super vite même ! Il se met à pleuvoir. Julien trouve un abri sous un rocher. Je le rejoins. Il faisait plutôt beau quand on est parti, du coup je n'ai qu'une polaire et Julien qu'un tee-shirt. Impossible de faire une heure de marche sous cette pluie. Il ne nous reste plus qu'à attendre que ça passe. On est recroquevillés dans notre trou. A ne pas bouger, le froid se fait vite sentir. La maigre consolation que nous offre la pluie est la formation d'énormes cascades ! La distance et le volume d'eau refoulés donne une impression de chute au ralenti ! Des fois on peut les voir, des fois on entend seulement leur brouhaha. Ça dépend des nuages. Nous sommes en plein dedans. On voit leur substance vaporeuse passer à quelques mètres de nous.

La pluie s'arrête à nouveau, les lacs réapparaissent. Cette fois on tente notre chance, cassos ! A la Kilian Jornet, on court dans la descente pour éviter la rincée suivante ! On ralentit à mi-chemin, ça semble être plus stable en contre-bas. Le sommet est toujours dans les nuages. On a juste le temps d'arriver à la tente qu'une bonne averse tombe. Timing parfait ! Si l'on peut s'en réjouir...! Julien peste sur la météo depuis le sommet. Les prévisions avaient annoncé beau temps pour les derniers jours. Vraiment pas fiables, contrairement à la pluie toujours au rendez-vous ! L'averse passée, on reprend la route.

Julien s'arrête au bord d'un petit lac pour laver une paire de chaussettes. On utilise du savon d'Alep, plutôt respectueux de l'environnement. En l'attendant je sais quoi faire. Nous sommes entourés de Myrtilles ! J'en mange comme si j'avais faim  ! La première est à peine dans la bouche que la deuxième arrive ! Quand y'en a plus, y'en a encore ! Il suffit de faire un mètre. J'ai bien du me faire une deuxième barquette ici ! Je pose deux rots en guise de satisfaction ! Aaaah c'est tellement bon de juste avoir à se pencher pour manger! Aux Lofoten j'ai redécouvert mes origines de chasseur-cueilleur !

On mériterait bien un coup de savon...! On se sent bien crados là. La dernière douche remonte à Leknes ... On a été mouillés, on a transpiré... Plusieurs fois ! Je porte le même pantalon (fumé naturellement au bois) depuis le début. C'est décidé, on s'arrête à la cascade avant le tout premier lac ! Elle alimente le lac de Sorvagen.

Cascade Sorvagen

Ça y est ! C'est aujourd'hui ! C'est le grand jour  ! Avec du savon ! Rien à foutre du froid ! Se laver dans une cascade au dessus du cercle polaire ça se mérite  ! Le savon passe et repasse sur nos corps de rêve ! Des promeneurs passent sur le chemin en face, rien à foutre ! L'heure c'est l'heure ! Les vêtements y passent avec ! Aaaah le bonheur d'être propre... On ne peut pas connaître ça sans avoir été sale ! Moi je vous le dis, on se lave bien trop souvent ! Vous devriez essayer  ! A 500 mètres de là, il y a une cabane face à la ville. Julien va prospecter pour voir si on peut y passer la nuit. « Ça va être top ! » qu'il me lance en revenant.

Cabane Sorvagen

Effectivement c'est top  ! Grande cabane, bancs, balcon, feu de camp, deux trois morceaux de bois, vue sur la baie. On étend nos affaires sur la rambarde, on fait notre popote... Du riz sauce aux poivres, avec un petit potage au potiron. Julien fait un feu. On a un petit thé entre les mains. Il fait beau, le ciel est clair. La vue est belle. On est propres. Les vêtements sont propres. On a un abri de luxe. Fin de journée parfaite .
Je me brosse les dents accoudé à la rambarde en regardant le ferry partir... Bientôt ça sera le notre. En guise de bonus, un orage éclate au loin sur la mer. Ce soir c'est son et lumière.

Vue Sorvagen Cabane

Astuces et Conseils

Dans mes recherches avant de partir j'avais lu que les deux refuges étaient fermés, pour nous ils l'étaient aussi... ne pas trop compter dessus donc.