Trip aux iles Lofoten

Jour 8 : Fjord - Moskenes - Munkebu


3 Août

Après un copieux petit déjeuner de trois Waza , on s'équipe de nos chaussures mouillées, de guêtres et on se lance dans la suite de la randonnée. On laisse toutes nos affaires en bas. Qui irait nous voler ici ?
Il n'y a pas de chemin. Le plan c'est de tirer tout droit jusqu'en haut ! Le tout en grignotant quelques myrtilles .
Quarante-cinq minutes de montée pour atteindre un lac. L'absence de vent le transforme en miroir. L'eau est potable, on se désaltère dans la cascade qui alimente le fjord.
La vue survole le petit lac, le fjord, la mer, plus un aperçu de la côte Norvégienne au loin. Panorama magnifique ! Le jeu en valait la chandelle. Normalement ce n'est que la moitié de la rando. Cependant aujourd'hui le temps presse. On doit rendre les vélos à Moskenes. Puis on a hâte de sécher un peu. On aurait peut être pu sécher dans le Rorbuer, mais pas très légalement !

Lac de montagne

On redescend, on range. On fait le chemin inverse jusqu'au pont, je suis à nouveau tout trempé. J'accroche mes chaussures sur le vélo, j'essore mes chaussettes. Je mets mes tongs et en route vers Moskenes. A peine 15 minutes plus tard, on arrive au point de chute. Comme pour nous faire chier jusqu'au bout, le camping qui récupère les vélos est au sommet d'une côte ! Chose faite, on redescend sur... le port c'est un grand mot... l'embarcadère de Moskenes pour manger et sécher les affaires etc. Des gens attendent le ferry. C'est moche en tout cas. A part une église en travaux, un café, l'office du tourisme et une usine il n'y a rien.

Quelques heures plus tard on arrive à Sorvagen, à pied cette fois. On y fait deux trois petites courses pour la fin du voyage. Ce n'est pas que nous sommes gourmand mais on n'a plus rien pour le petit déjeuner entre autres. On s'achète du chocolat aux cacahuètes, un saucisson, du pain et une pâte à tartiner qui semble connu ici, le Sjokade.
Comme il y avait deux buns en promo, on les a pris aussi... Puis c'est l'heure du goûter... Et il faut dire que le pot de Sjokade est assez lourd, 500g... Le monde est bien foutu quand même. Bon c'est plus qu'une invitation je veux dire, on tape dedans  ! C'est très sucré, très chocolaté. On dirait un mélange de chocolat et de caramel. Ça passe bien si on n'en met pas trop !

Comme on ne sait pas où camper, on décide de prendre le chemin du Munkebu, notre troisième randonnée, dans l'idée de planter la tente dès que l'on voit un endroit propice. C'est un sentier connu et prisé des locaux. Au moins celui là est facilement praticable. Le départ est derrière le lac de Sorvagen.

Ramberg

On commence par longer un immense réservoir d'eau potable, avec un petit écriteau « Camping interdit, Baignade interdite ». Et merde... Obligé d'avancer !
On arrive à la fin du lac, toujours interdit de camper. Bizarre... On n'a pas le droit bivouaquer mais les petits pontons et les barges, pas de problèmes !
Bref, ça commence à monter. On passe à coté d'un deuxième grand lac. En continuant l'ascension on en découvre un troisième ! Le paysage est assez splendide. On trouve finalement un terrain assez plat, un peu éloigné du chemin, et non-inondable en cas de pluie pour établir le camp. Somme toute, il est tard. On a déjà fait la moitié de la randonnée. La vue est magistrale. Montagne, lac, lac, lac et mer.
On se repose un peu, fait quelques photos (dont quelques gros clichés !), mange notre riz en sauce... mais mais mais... la pluie nous force à rentrer sous la tente juste après avoir mangé ! De toute façon, on va aller se coucher.

Munkebu

Astuces et Conseils

Cascade d'eau potable et fraîche au pied de la randonnée !