Trip aux iles Lofoten

Jour 2 : Oslo - Bodo - Svolvaer


28 Juillet

Avion miniature

Quelle nuit de merde ! Impossible de dormir. Nous avions trouvé ce que semblait être un bon plan. Un avion miniature pour enfant. Nous nous sommes installés dedans pour essayer de dormir. Sauf que le sol est dur, froid et que même à 2 heures du matin des gamins rentrent dedans... Ça je crois que c'est international : les gamins aiment parler très fooort ! Tout ça pour sûrement gueuler un truc du genre « MAMAN IL Y A DES GENS DANS L'AVION ! IL Y A DES GENS DANS L'AVION ! ILS DOOOOOORMENT !! » ! En plus d'autres personnes qui parlent à coté. Bon, changement de plan. Julien s'installe avec son matelas sous un escalier. Moi, sans matelas, je m'installe sur un fauteuil du Starbuck avec le passe-montagne sur les yeux. Musique non stop... ! La « nuit » fut courte.

5H30 déjà debout. Il fait déjà grand jour ! De toute façon à 6h00 je me fais dégager au profit des clients. Bon, il n'y a plus qu'à attendre 8h50 pour le vol de Bodo. Julien lui a l'air de toujours bien dormir !

Julien dors, la chance !

L’enchaînement des avions et du ferry n'est pas terrible. On ne fait qu'attendre. Nous sommes arrivés à Bodo vers 12h30. Il est 15h15, on attend. Quatre heures c'est long, mais surtout à Bodo. Boah c'est une petite ville tout ce qu'il y a de plus basique, même pas jolie. Si besoin il y a une banque, un supermarché, des petites boutiques. On a acheté notre bouteille de gaz là-bas. 69 NOK la petite de 250g. Il y a du matériel pour pêcher éventuellement, mais ça j'ai déjà.
On a pris les renseignements à l'Office de Tourisme. Uniquement les renseignements, pas les cartes ! 200 NOK une et les Lofoten sont découpées en 3 distinctes. Aie . De toute façon les randonnées ne sont pas indiquées dessus et elles sont bien trop précises pour les trois routes qui se courent après sur les îles. Ensuite, on a acheté les billets du ferry (Torghatten). Le bâtiment n'est pas super bien indiqué, aucune enseigne, rien. C'est à 2 minutes à l'Ouest de l'office du tourisme. 366 NOK le trajet pour Svolvaer. Les horaires sont affichés à l'intérieur. Mais une fois tout ça fait... On fait un petit tour à pied dans la ville et l'on se pose à la terrasse d'un café. Les bières vont de 70 à 98 NOK (33cl ou Pinte). Le café est à 30 NOK. On ne va pas se ruiner tout de suite... Perso je pars sur le café.

Xavier prend des notes à Bodo

Une fois dans le ferry , le temps est tout aussi long ! Il fait beaucoup d'étapes le long de la côte. On a mis plus de 4 heures. Il faut faire preuve de patience pour arriver aux Lofoten. Mais enfin nous approchons de Svolvaer ! Enfin les îles Lofoten, sous le soleil descendant . Avec la joie de la délivrance, tout le monde a failli descendre à la petite île précédente ! On aurait eu l'air con. Bref, terminus, tout le monde descend.

Après avoir tourné dix minutes dans la ville, on trouve l'office du tourisme qui était en fait en face de l’embarcadère, dans les bâtiments à droite de la grande place (avec l'enseigne « i » verte). Rien de très intéressant pour nous, juste un guide avec une carte à l'intérieur. On se rend ensuite à « Lofoten Rorbuer » pour louer nos vélos. Il faut rejoindre la E10 et marcher environ 20 bonnes minutes. La proprio a l'air plutôt sympa, mais sans vouloir trop se prendre la tête ! Attention il faut tout réserver (vélo et/ou chambre) et arriver avant 22 heures ! Sinon vous perdez votre réservation. Un couple d'Italiens a perdu la sienne en arrivant à 22h10... Je crois bien que la mamie n'avait même pas attendu 22h pour refiler la chambre. Au final ça s'est arrangé pour eux. Pour nous aussi qui n'avions rien réservé du tout ! Mamie ne veux pas nous louer de vélos ce soir car ses bons services s'arrêtent à 22h. Il est 21h55 . Comme il n'y a plus de chambre non plus, elle propose de nous loger au premier étage de sa maison personnelle, un peu plus loin à Kabelvag. Il y a quatre lits, une douche, une cuisine. Son mari nous y déposera et viendra nous chercher le lendemain matin. Ça nous semble un bon compromis... Merci pour le dépannage ! D'entrée ça nous fera 750 NOK, à payer en cash .


Astuces et Conseils

Si vous avez besoin de petits sachets zippés, il y en a plein juste avant la zone de vérification des bagages cabines. Pour compartimenter, ranger, protéger de la pluie... Ils ne sont pas très gros, mais ça peut être pratique.
Si vous comptez pêcher, vous allez être un peu emmerdé pour transporter le poisson. C'est crade, ça pue, une fois passé dans un sachet, il est bon pour la poubelle. Les sacs à vomi des avions ou du ferry sont assez grands, solides et plastifiés à l'intérieur. Parfait ! Si j'y avais pensé à l'aller...
Pour le ferry, les billets s'achètent sans réservation (sans véhicule) dans le bâtiment devant l'embarquement. Voici une page utile pour les ferrys.
Les cartes 1:100000 de l'office du tourisme sont très chères, 200 NOK pour 1/3 des Lofoten... Une moins détaillée fera largement l'affaire je pense. Voici un lien vers la carte que l'on a acheté à Rosulfjord pour 35 NOK.
L'office de tourisme de Svolvaer est à 20 secondes du ferry. En face à gauche. Vous pouvez trouver des guides avec une petite carte à l'intérieur. Il est aussi disponible sur internet : PDF version 2014.
Chez Lofoten Rorbuer, il faut réserver les vélos et les chambres. Pour les vélos je pense qu'un jour ou deux sont suffisants. 3100 NOK pour 2 pour 6 jours avec une sacoche et reprise à Moskenes.